C’est quoi une licence creative commons ?

Dans la plupart des pays, l'auteur d'une œuvre est protégé, on n'a pas le droit de lui prendre, ni de la modifier ou de la copier, encore moins de l'exploiter sans son autorisation. Un auteur peut vendre aussi ses droits ou une partie. Il y a ensuite des nuances d'un pays à l'autre. Par exemple, en France, on peut vendre les droits d'exploitation d'une œuvre, ou le droit de la garder, mais le créateur reste toujours propriétaire de l'œuvre quoi qu'il arrive, il garde son mot à dire sur son devenir et sur son utilisation, alors qu'aux US, par exemple, tout peut être vendu (même si les jurisprudences ont un peu évolué ces derniers temps.)
Sur le net, vu que les œuvres se diffusent très vite, que ça passe facilement d'un pays à un autre et que pas mal d'œuvres sont déclarées libres par leurs auteurs, il y a pas mal de confusion et des gens qui essaient d'en profiter. La licence créative commons permet juste de formaliser un peu les choses pour qu'il n'y ait pas d'ambigüité. D'un point de vue strictement légal, ça ne change rien, mais ça permet de dire clairement, voila, cette œuvre que j'ai faite, je veux bien qu'on en fasse ceci ou cela, mais pas ça.
Pour Monsieur Arobase, ce que je permets de faire ou pas est décrit là: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr.
Creative Commons License
Monsieur Arobase est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.
Ces contrats Créative commons sont des dérivés des licences GNU, les GPL pour GNU Public Licence appliqué aux logiciels. Ce sont typiquement des trucs de geeks et comme Mr Arobase me sert à explorer l'univers mystérieux des geeks, je me suis dit que c'était bien que je me lance là dedans. Et puis ça fait classe.

You have no rights to post comments

 

 

Compteur d'affichages des articles
615062